mardi 19 avril 2016

Tant d'étoiles dans la nuit, Charlotte BOUSQUET



Quatrième de couverture :

« Tant d’étoiles dans la nuit.
Il y a tant d’étoiles dans la nuit, minuscules diamants, lumières émouvantes... »
Jace D.

224 pages, Éditions Rageot, mars 2016



Ce que j’ai pensé de cette lecture :

Jace D., chanteur dans un groupe de pop metal bien connu pour ses différents déboires, a été victime d’une agression. Après une mise en scène ayant pour thème un de ses albums, Wonderland, quelqu’un lui a tiré dessus. Il est désormais dans le coma, entre la vie et la mort. Le récit va s’articuler autour de différents personnages qui sont des proches de Jace. Ainsi, chacun va prendre la parole chapitre après chapitre, et nous livrer sa vision de Jace, se confier sur ce qu’il a pu vivre avec lui et ce qu’il pense de ce musicien. Au long, de l’ouvrage, des questions vont persister, servant de fil conducteur : qui a tiré sur Jace ? Pourquoi a-t-on voulu attenter à sa vie ? Qui est réellement cet homme de vingt-six ans, qui semble collectionner les conquêtes – et tant pis pour les filles qu’il fait souffrir – et se moquer de tout et de tout le monde ? Mais, surtout, parviendra-t-il à réchapper de cette tentative d’assassinat ?

Le premier chapitre nous est relaté du point de vue de l’agresseur, ce qui permet au lecteur d’accrocher immédiatement au récit, puisqu’à compter de là, il n’aura de cesse de vouloir connaître l’identité de ce fameux « MOI ». Ensuite, chapitre après chapitre, les narrateurs vont se succéder, faire part de leur inquiétude pour Jace, de leur attachement, mais aussi réfléchir sur la personnalité de ce musicien qui semblait mener une vie « drugs, sex & rock’n roll ». Il a donc des relations perturbées avec autrui, pour celui qui est qualifié par un proche de « sociopathe ». Parmi les différents protagonistes, il y a Sidney, la meilleure amie de Jace depuis de nombreuses années – qui espérerait peut-être davantage –, Ellen, une ancienne conquête, Lee, son manager, Angeni, une Indienne qui avait malheureusement cédé au charme ravageur de Jace, bouleversant ainsi sa vie à jamais, Carl, ce père sur lequel notre musicien avait tiré un trait… Ma préférence va à Sidney, le personnage le plus complexe. Elle est sans doute celle qui m’a le plus émue, dans sa relation tumultueuse avec Jace.

Mais le point fort de cet ouvrage est l’écriture de Charlotte Bousquet. Elle parvient à donner des caractéristiques à chaque narrateur (qui sont au nombre de sept) dans leur façon de s’exprimer, dans l’émotion qu’ils transmettent, mais aussi une personnalité propre à chacun. Par ailleurs, ce livre, qui s’inscrit dans l’univers de la musique, ouvre chaque chapitre par un extrait d’une chanson écrite par Jace D., ce qui permet au lecteur de se rappeler que le personnage principal de ce récit est en réalité le grand absent. Tant d’étoiles dans la nuit est donc porté par une très belle plume, et il ne tombe pas dans le pathos, tout en abordant des sujets délicats sans concession.
 



15 commentaires:

  1. J'ai vraiment hâte de le lire il a l'air très très beau !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense qu'il te plaira (du moins, le contraire m'étonnerait !)

      Supprimer
  2. J'adore cette auteure, il faut que je le lise :)

    RépondreSupprimer
  3. Hou HOU, bah "MOI" je vais le lire:) et puis les étoiles c'est là où on retourne après, non ? @ Bientôt, Grybouille.

    RépondreSupprimer
  4. Je ne connais pas l'auteure. Tu as l'air d'apprécier...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh oui, elle a vraiment une très belle plume !

      Supprimer
  5. J'aime beaucoup Charlotte Bousquet mais je ne connaissais pas ce titre, je note !

    RépondreSupprimer
  6. Merci pour cette découverte! ♥ j'aime beaucoup cette auteure :D

    RépondreSupprimer
  7. J'ai lu d'autres bonnes critiques sur cette auteure. Celui-ci me paraît intéressant !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu vas tenter le coup avec ce livre ?

      Supprimer
    2. Je ne sais pas encore avec lequel je commencerai ;) .

      Supprimer

Merci pour votre commentaire :-)