samedi 23 avril 2016

Partition amoureuse, Tatiana DE ROSNAY

 


Quatrième de couverture : 

« Quatre hommes, quatre notes. Toi un do, première note de la gamme comme alpha est la première lettre de l’alphabet. Manuel est un sol aux accents inquiétants, la dominante de la gamme de do. Pierre est un long ré tourmenté. Hadrien ne serait-il pas mon la, note de référence, celle dont un chef a besoin pour diriger un orchestre, celle qu’il me fait désormais pour apprendre à diriger ma vie ? » T.R. 
Margaux, célèbre chef d’orchestre, décide, à l’approche de ses 40 ans, d’inviter à dîner les hommes qui ont le plus compté pour elle. C’est l’occasion d’un bilan, le moment d’assumer les échecs du passé afin de mieux savourer ses bonheurs présents. Avec lucidité, Margaux dresse l’inventaire de sa vie amoureuse, comme elle le ferait sur une partition, chacun de ses amants apportant la cadence.

224 pages, Éditions Le Livre de Poche, février 2016.



Ce que j’ai pensé de cette lecture :

À l’approche de son quarantième anniversaire, tel un bilan sur sa vie amoureuse, Margaux, mère d’un petit garçon de cinq ans et brillante chef d’orchestre, projette d’inviter les ex qui ont le plus compté à dîner. Ainsi, elle décide de convier Max, Manuel et Pierre. Enfin, Max est décédé. Elle entreprend de lui écrire une lettre pour lui faire part de son initiative et pour coucher sur papier ses trois histoires d’amour, mais également ses craintes, peurs et espoirs. Partition amoureuse est cette lettre adressée à un amant perdu à jamais, auquel elle va se confier. 

Margaux a donc eu trois hommes qui ont compté dans sa vie. Pendant ses études musicales, elle fit la connaissance de Max, qui avait à l’époque soixante-dix ans (alors qu’elle n’avait que la vingtaine). Ensemble, ils ont vécu une réelle histoire d’amour, amplifiée du fait de leur passion commune pour la musique. D’ailleurs, sans Max, elle ne serait probablement pas devenue la chef d’orchestre reconnue qu’elle est aujourd’hui – car n’oublions pas que c’est une profession presque exclusivement masculine. Puis il y eut Manuel, un homme marié, un amant passionné qui ne quittera pourtant jamais son épouse, avec laquelle il entretient d’ailleurs une relation très libérée. Enfin, il y eut Pierre, brillant avocat qui lui donna un fils, Martin. Mais Pierre et Margaux sont souvent en déplacement pour des raisons professionnelles, et Margaux va finir par aller trouver de l’attention dans le lit d’autres hommes.

J’ai eu un peu de mal à apprécier l’héroïne et narratrice, car je ne partage pas vraiment ses valeurs, elle et moi ayant une vision de l’amour et des relations hommes/femmes différentes. Du coup, j’ai éprouvé quelques difficultés à ressentir de l’empathie pour elle, et j’ai même été quelque peu gênée par certaines scènes. Il n’y a rien d’obscène dans cet ouvrage, mais j’ai par exemple du mal à appréhender une histoire d’amour entre deux personnes ayant cinquante ans d’écart. De plus, Margaux a eu beaucoup d’hommes dans sa vie (Max, Manuel et Pierre étant ceux qui ont le plus de place). Bref, l’héroïne était quelque peu aux antipodes de moi.

Cependant, j’ai encore une fois beaucoup apprécié la plume de Tatiana De Rosnay. Cet auteur a le don de prendre son lecteur par la main dès la première page et de l’embarquer dans son univers, de lui conter une histoire. Que l’on apprécie ou non l’intrigue, on ne peut nier son talent ! Par ailleurs, elle fait de nombreuses références à la musique classique qu’elle compare à l’amour, et qui sera tel un fil conducteur nous faisant part de l’évolution de Margaux, qui, de jeune femme amoureuse devient mère, et ses centres d’attention changent alors pour se focaliser sur son enfant. 



17 commentaires:

  1. J'aime beaucoup les romans de cette romancière :)

    RépondreSupprimer
  2. Je n'ai pas encore eu la chance de découvrir cette auteur(e) mais je vais essayer de vite réparer ça. Sur un de mes groupes nous avons prévu une LC mais ce n'st pas ce roman là, c'est Boomerang. J'espère avoir le temps de m'y plonger ce mois-ci. A bientôt!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne l'ai pas lu "Boomerang" mais je guetterai ton avis avec intérêt !

      Supprimer
  3. Réponses
    1. Oui, j'ai passé un bon moment, même si l'héroïne est un peu à mes antipodes...

      Supprimer
  4. Je suis contente que tu ais aimé. Personnellement, j'ai un peu de mal avec ses fins de livres

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour une fois, la fin n'était pas trop ouverte :)

      Supprimer
  5. C'est une auteure que j'ai abandonnée. Je la retrouverai peut-être...
    Bonne semaine.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que les retrouvailles se passeront bien !

      Supprimer
  6. pourquoi pas, je ne connaissais pas du tout ;)

    RépondreSupprimer
  7. J'aime beaucoup le titre, j'aime beaucoup l'auteure: en bref, c'est un roman pour moi !

    RépondreSupprimer
  8. Hum il ne me tente pas trop...

    RépondreSupprimer

Merci pour votre commentaire :-)